Terre cuite de frère Antoine Abbaye de Tamié
 La Liturgie du jour

 
  

0402 Jour de l'an souhaits et études

0403 la paix organisations qui oeuvrent pour

0404 Guerre " Tu ne tueras point"!.

405 -epiphanie.html

0470-christ-roi.html

0471-avent.html

0490 Noêl.

0492 la faim une autre forme de terrorisme. Michael Concessao 

0499-attente.html  

 

 
  Baptême du Seigneur Jésus le Christ
(Matthieu 2 . 13 à 18 - Marc 9 à 11 - Luc 3 .21,22 - Jean 1. 29 à 34)
 


Jésus, le Christ, reçoit l'investiture messianique : Théophanie , le ciel s'ouvre, l'Esprit descend sous la forme d'une colombe, une voix se fait entendre dans le ciel

Première manifestation publique de Jésus le Christ dans un cadre trinitaire. Il est une des trois personnes, la Parole, le Verbe incarné.


1. En se présentant pour recevoir le baptême de Jean, Jésus se soumet à la volonté de son Père (Matthieu 3,14S) et se range humblement parmi les pécheurs. Il est l'Agneau de Dieu qui prend ainsi sur lui le péché du monde (Jean 1,29.36). Le baptême de Jésus dans le Jourdain annonce et prépare son baptême « dans la mort» (Luc 12,50; Marc 10,38), encadrant ainsi sa vie publique entre deux baptêmes. C'est aussi ce que veut dire Jean l'évangéliste, quand il rapporte que l'eau et le sang s'écoulèrent du côté de Jésus transpercé (Jean 19, 34s) et quand il affirme que l'Esprit, l'eau et le sang sont intimement unis (1 Jean 5,6-8).

2. Le baptême de Jésus par Jean est couronné par la descente de l'Esprit-Saint sous forme de colombe et la proclamation par le Père céleste de sa filiation divine. La venue de l'Esprit sur Jésus est une investiture qui répond aux prophéties (Isaie II,2; 42,1; 61,1); elle est en même temps l'annonce de la Pentecôte, qui inaugurera le baptême dans l'Esprit, pour l'Église (Actes 1,5; II, 16) et pour tous ceux qui y entreront (Ephesiens 5,25-32; Tite 3,5 ss). La reconnaissance de Jésus comme Fils annonce la filiation adoptive des croyants, participation à celle de Jésus et conséquence du don de l'Esprit (Galates 4,6). En effet, le « baptême clans la mort» doit conduire Jésus à sa résurrection; alors, en recevant la plénitude de l'Esprit, son humanité glorifiée sera constituée « Esprit vivifiant » (1 Corinthiens 15.45), communiquant l'Esprit à ceux qui croient en lui. ( Vocabulaire de théologie Biblique page 111 et 112 François Amiot )

IV. LE BAPTÊME CHRÉTIEN

1. Le baptême d'eau et d'Esprit.

Jean-Baptiste annonçait le baptême dans l'Esprit et dans le feu (Mt 3,II p). L'Esprit est le don messianique promis. Le feu est le jugement qui commence à s'accomplir à la venue de Jésus (Jean 3,18-21; 5, 22-25; 9,39). L'un et l'autre sont inaugurés dans le baptême de Jésus qui prélude à celui de ses fidèles.

Paul voit le baptême chrétien annoncé dans le passage de la -mer Rouge qui délivre Israël de la servitude (1 CO 10,I s). Sa réalisation effective commence à la Pentecôte qui est comme le baptême de l'Église dans l'Esprit et le feu.

Pierre prêche aussitôt à ses auditeurs, attirés par le prodige, la nécessité de recevoir le baptême dans des sentiments de repentir, afin d'obtenir la rémission des péchés et le don du Saint-Esprit; ce qui a lieu aussitôt (Actes 2,38-41). Cette manière d'agir suppose un ordre donné par le Christ, tel qu'il est annoncé par Jean 3,3 ss et expressément formulé après la Résurrection (Mt 28,19; Mc 16,16).

Le baptême comporte normalement une immersion totale (cf. Actes 8,38) ou du moins, si elle n'est pas possible, une aspersion d'eau sur la tête, ainsi qu'en témoigne la Didachè 7, 3. Le baptême est suivi de l'imposition des mains qui obtient le don plénier du Saint-Esprit ( Actes 8,15 ss; 19,6). Il ne s'adresse qu'à des adultes.


 Le sacrement ou rite peut être lié ( sans effet) du fait du non consentement. Comment les bébés peuvent-ils consentir? le consentement des parents semblerait pouvoir suppléer, mais si la volonté de devenir chrétien n'existe qu'en surface ou pas du tout chez les parents, le baptême n'est-il pas lié, sans effet.? ! Baptiser ainsi n'est-ce pas faire du multitudinisme?

Dans les liturgies baptismales catholiques romaines, il n'y a plus d'immersion. Le sens de la purification est inexistant, le sens du passage de la mort à la vie devient peu explicite, l'effacement du péché originel, un peu intellectuel. ( canon 849 à 878).

Plaidoyer pour revenir dans la pratique au baptême par immersion au moins chez tous les chrétiens adultes , comme le font les églises évangéliques. ( c'est la liturgie prévue en premier par le droit Canon n° 854 dans l'église catholique)


Jésus dit à Nicodème :"...à moins de naître d'eau et d'Esprit, nul ne peut entrer au Royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l'Esprit est esprit" (Jean 3,5).

Le baptème est ou devrait être le début de la vie spirituelle: vie avec l'Esprit du Seigneur. Obéissant au Père à travers les événements de sa vie, au Fils imitant sa vie et incarnant sa Parole, à l'Esprit Saint par les motions, la conscience qui travaille chacun de nous.

Le baptême anticipe notre transformation définitive qui se réalisera à la Parousie

0400_liturgie.html

 

index.html

Autres sites:

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde