terre cuite de frère Antoine abbaye de Tamié
 La Liturgie du jour

  

0401 Bonne Annee Un monde cruel

0402 Jour de l'an souhaits et études

0403 la paix organisations qui oeuvrent pour

0404 Guerre " Tu ne tueras point"!.

405 -epiphanie.html

0406-bapteme.html

0407-cana

0408 beatitudes

0415 Carème !

0430-rameaux.html

0431-cene.html

0432-passion.html

0440 Pâques " pessah" Datation au fil des ans.  

0445 l'ascension irrésistible de l'Exclu. Une ou plusieurs...!

0450 Pentecote Les derniers temps..!

0451-assomption.html

0452Trinité Dieu unique et trois "personnes".! Domergue Marcel, Jésuite

0460 Toussaint . Pourquoi faire un culte aux saints?

0461-morts.html

0470-christ-roi.html

0471-avent.html

0490 Noêl.

0491mail-noel

0492 la faim une autre forme de terrorisme. Michael Concessao 

0499-attente.html  

 

 

Pâques:

Pâques= Pessah : fête de famille chez les juifs : fête de la liberté. Dure 8 jours. Célèbre la fin de l'esclavage des hébreux en Égypte. La veille, c'est la " Pâque juive". On mange l'agneau avec du pain non fermenté.,du pain azyme et des herbes amères. Mémoire de l'esclavage en Égypte et de la traversée du désert. Les deux premières soirée de la pâque , cérémonie du " seder " sont lus les récits de la libération , la haggadah. .De nombreux juifs du monde entier se rendent en pèlerinage à Jérusalem. Pendant 7 jours, la plupart des épiceries et marchés sont fermés ou travaillent au ralenti. Les transports en commun assurent le minimum.

Le premier mois du calendrier juif débute au printemps, mars, avril. La pâques est célébrée de nuit, à la pleine lune de l'équinoxe de printemps,. L'équinoxe de printemps tombe toujours le 20 ou le 21 mars.

Datation pour les chrétiens d'occident .

En 2010 la pleine lune tombe le 30 mars donc Pâques sera le 4 avril

En 2011 la pleine lune tombe le lundi  18 avril, Pâques sera donc le dimanche qui suit : le 24 avril

En 2012 la pleine lune  tombe le 06 avril , Pâques sera donc le dimanche qui suit : 08 avril

De la date de la pleine lune qui suit l'équinoxe du printemps découle toutes les dates des autres fêtes religieuses de l'année comme Pentecôte.

En 2016 la peine lune tombe le 21 mars, Pâques sera fixé le dimanche qui suit 27 mars


 La fête chrétienne s'enracine dans la fête juive.


"La nuit où Jésus a été livré, il prit du pain, il a remercié Dieu, puis il a partagé le pain et il a dit:"Ceci est mon corps. Il est pour vous. Faites cela en souvenir de moi". Après le repas il prit aussi la coupe...."( 1 corinthiens11 23 à 27)

Actuellement, dans le monde entier, ce repas avec Jésus (l'agneau pascal) est désigné par des mots variés: eucharistie sainte cène divine liturgie sainte communion, partage du pain, agapé pascale et c

Mais il s'agit là de la même chose, ce que l'apôtre Paul désigne sous l'expression"le repas du Seigneur" (1 corinthiens 11 20)

Pour lui il est évident que tout chrétien a sa place à ce "festin du Roi," et occupe fidèlement cette place.

Chaque "agapé" avec Jésus est d'autant plus authentique, fidèle, valable et vivante que Jésus y a réellement la parole, y est réellement écouté, célébré et adoré, et reçoit effectivement de chacun une eucharistie" ( c'est à dire une action de grâces) qui vient du coeur. Vrai communion!

COMMENT DONC TRANSFORMER UN REPAS ORDINAIRE EN REPAS DU SEIGNEUR?

En y invitant le Seigneur! Et en y invitant tous les frères et soeurs qu'on peut inviter et qui désirent rencontrer le Seigneur. En se conformant à l 'ordre fondateur prescrit par le maître, et en suivant les conseils des apôtres , notamment de Paul ( 1 Corinthiens 10.14)

Quand on prie Jésus "reste avec nous"!, il entre et mange avec nous. ( Luc 24 )

MAIS QUE FAIRE , ACTUELLEMENT, DANS LA SITUATION DE FRAGMENTATION ET L'ETAT DE DIVISION DE L'EGLISE?

Ne pas accepter comme normal et inévitable le scandale (et la souffrance) de ce déchirement et de ce démembrement du Corps de Christ. Ne pas coopérer à ce qui produit et perpétue cette division de l'Eglise une et sainte.

Mais pratiquer soi même la pleine communion à la table de Jésus à la fois en allant se mêler aux frères réunis autour de cette table dans les assemblées chrétiennes dénominationnelles ( même si on y est "excommunié")! et en prenant part activement, là ou l'on vit, à de modestes "repas du Seigneur"qu'on contribuera à créer. Aimons l'Eglise!


Toutes les fois que nous mangeons, ensemble le "repas de Jésus" avec lui, en sa réelle présence, c'est le "repas des noces de l'agneau que nous prenons déjà:

"L'ange me dit: écris:"Ils sont heureux, les invités au repas de mariage de l'Agneau!" ( Apocalypse 19 9 )

Dans cette béatitude, festin et noces vont ensemble:

LE FESTIN

Tout repas normal, à plus forte raison tout banquet de fête, est un événement de joie et de communion fraternelle. Commensalité, convivialité, fraternité, réjouissance!

En Israël, spécialement aux jours de fête, un bon repas accompagnait la vie cultuelle, ses sacrifices et ses rassemblements.

Aussi la joie du Royaume de Dieu annoncé prenait-elle la forme d'un grand festin à la table des patriarches ( Matthieu 8 .11 )

Voilà pourquoi Esaïe, pour annoncer l'ère nouvelle du salut ouvert à tous, montrait un grand banquet de viandes grasses et de vins vieux, à Jérusalem, au Temple de Sion.

"Sur cette montagne, le Seigneur de l'univers donnera à tous les peuples un festin de viandes grasses, un banquet de vins fins...
"LÀ IL ANÉANTIRA LA MORT POUR TOUJOURS" (Esaïe25 6 à 10 )

LES NOCES

Mais ce banquet est un banquet de noces. Depuis longtemps, les patriarches avaient décrit l'alliance de Dieu avec son peuple sous les traits d'une union conjugale: Dieu est l'Epoux d'Israël, l'Epoux de Sion ( la fiancée )

Or, l'accomplissement de cette alliance d'amour se réalise par Jésus, le marié avec l'Eglise, la mariée. Et cette alliance est scellée pour toujours par le sang du marié lui même, le sang de l'Agneau Pascal, le sang de la croix, le sang de l'Alliance.

Voilà pourquoi, dés à présent, à chaque "agapé pascale", peut éclater l'immense allégresse de l'univers libéré et sauvé, la grande fête des noces de l'Agneau qui arrive.

( Matthieu 22 2--Jean 3 28 à 30 -- Ephésiens 5 25 à33 -- ESAÏE 55 1 À 3 -- Luc 14 17 -- Apoc 19 5 à9 )

Venez car tout est prêt! mangez, buvez! vive le marié!


Pour commémorer ensemble la mort du Seigneur, et cela "jusqu'au jour de sa venue" Vers l'avenir de Jésus ( prospective ):

Chaque cène, chaque agape, chaque eucharistie était vécue par les premiers chrétiens dans l'espérance ardente et l'attente enthousiaste de la "Parousie" (retour du Seigneur) .L'Esprit les poussait à crier:"Oh! oui, viens Seigneur Jésus! " (Apocalypse . 22 20 )Ils priaient "maranatha" , viens, Seigneur", en langue araméenne:

1 Corinthiens. 16 21 ) Mais le même Esprit leur rappelait alors le passé de Jésus (rétrospective ):

en prenant ce pain et cette coupe, chaque fois, " vous proclamez, vous célébrez la mort du maître sur la croix". L'apôtre nous exhorte à commémorer cette "Pâque "du Christ et à y revenir sans cesse. Car Lui est là!

Sa présence réelle est là comme promis, et c'est Lui, le ressuscité, qui nous la donne dés que quelques uns se concertent pour une "agapé pascale".

"Jésus prit du pain et dit: "ceci est mon corps, pour vous"

donc , toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous témoignez de la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne". ( 1 Cor 11. 23-26 )

Georges Siguier: 2570_repas.htmlVoir aussi: 5001_repas_marc.html  


 


 

index.html

Autres sites:

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde