Eglise Apostolique Evangelique

http://www.eae-geneve.ch


L'église Apostolique évangélique est actuellement présente dans plus de quarante pays. Elle prend son origine au debut du 20eme siecle lors d'un renouveau spirituel connu sous le nom de Reveil du Pays de Galles (GB), qui s'est etendu ensuite dans de nombreuses parties du monde.

Elle n'est pas a confondre avec l'église Neo-Apostolique. L'E.A.E. est membre de la Federation Romande d'églises et Oeuvres evangeliques (FREOE), ainsi que de la Federation des eglises Libres Pentecotisantes de Suisse (FELPS). En Suisse allemande, elle porte le nom de Christliche Bewegung Plus (CBP.). Elle collabore avec toutes les eglises existantes qui acceptent l'autorite de la Bible comme etant la norme de toute confession de foi et de toute pratique.

Actuellement, l'église Apostolique évangélique est indépendante de l'etat, qu'elle respecte et qui lui accorde sa reconnaissance legale.

Chaque dimanche, nous nous reunissons pour un culte de louange et d'adoration. La predication et la Sainte-Cene prennent également une part importante lors de ces rencontres. étant une église charismatique, nous accordons une certaine importance a l'expression de la foi des participants lors de nos cultes. Elle se vit au travers de chants communs, de l'expression des dons du Saint-Esprit (parler en langues, prophetie, parole de connaissance... voir 1 Corinthiens 12) et, egalement parfois, par des gestes simples accompagnant certains chants. Aussi spontanement, des personnes elevent leurs mains pour exprimer leur adoration et la Seigneurie de Christ.

La vie de notre assemblee comprend egalement des groupes de maison que nous appelons cellules de priere, de partage et d'etude de la Bible. Ils sont repartis dans la region et se reunissent le dernier mardi du mois.

Telephone 41 22 733 18 33 Telecopie 41 22 796 66 40 Carrefour du Bouchet 4, 1209 Geneve -Suisse Pasteur de l'Eglise : Christian Bussy

Pasteur@eae-geneve.ch Informations diverses: Info@eae-geneve.ch


Confession de foi de l'église apostolique évangélique -

Dieu est esprit, lumière et amour. Il est Un et unique Il se manifeste en trois personnes: le Père, le Fils et le Saint Esprit.

Dieu est Père; il est Créateur des cieux et de la terre avec le Fils et le Saint Esprit. Initiateur et soutien de toutes choses, il suscite le plus grand peuple possible de fils et de filles. Il est avec le Fils et le Saint Esprit, saint, éternel et transcendant.

Jésus-Christ est le Fils unique et éternel de Dieu. Vrai Dieu, il est engendré de toute éternité par le Père et non créé. Vrai homme, il est conçu du Saint Esprit et né de la vierge Marie. Par sa vie sans péché, sa mort et sa résurrection, il est le seul Sauveur et Rédempteur du monde. Elevé à la droite du Père, il intercède pour nous. Il reviendra pour enlever son Eglise, il jugera les vivants et les morts et établira son règne éternel de gloire.

Le Saint Esprit est Dieu, Représentant de Christ sur la terre. Il rend actuelle et personnelle l'oeuvre du salut de Christ en l'homme. Il provoque la repentance de celui qui le reçoit et le fait naître à une vie nouvelle. Jésus baptise les croyants dans le Saint Esprit. Le parler en langues et la prophétie figurent parmi les signes habituels et évidents de ce baptême. Les dons spirituels sont distribués à chacun par le Saint Esprit selon sa volonté pour édifier l'Eglise. L'expression des dons naturels dans la soumission au Saint Esprit représente également un apport important. L'adoration, la communion, la révélation, la connaissance, la croissance, le service et le témoignage sont des fruits de l'action du Saint Esprit.

La Bible est la Parole écrite de Dieu, inspirée par Lui, infaillible et normative pour la foi et la vie. Elle est aussi et en même temps Parole humaine parce que le Saint Esprit a inspiré des êtres humains en plein respect de leur personnalité et de leur contexte culturel et historique. Nous reconnaissons l'inspiration verbale et plénière des Saintes Ecritures.

L'homme a été créé à l'image de Dieu pour vivre éternellement en communion avec Lui. Refusant l'autorité divine sur lui, l'homme s'est soumis à Satan, entraînant la création avec lui. Dans sa culpabilité, l'homme est séparé de Dieu, totalement déchu et perdu.

Dans sa souveraineté, Dieu a le droit d'élire qui il veut. Dans sa grâce infinie, Il offre le salut à tous les hommes par la foi en Jésus-Christ. La responsabilité de l'homme consiste à répondre à cet appel en revenant à Dieu (conversion, repentance). Cette attitude intérieure est confirmée par le baptême (immersion). Racheté, justifié, né de nouveau le croyant reçoit l'assurance du salut; il peut dès lors vivre la vie de Christ et marcher selon la volonté de Dieu. Le salut comprend la restauration de l'homme bien que la plénitude du salut ne sera manifestée que lors du retour de Jésus-Christ. Les Saintes Ecritures affirment la sécurité éternelle du croyant demeurant dans la main de Dieu. Les textes qui font allusion à la déchéance de la grâce sont de saints avertissements.

L'Eglise universelle est composée de tous ceux qui, au travers des âges et dans toutes les nations, ont été rachetés par Jésus-Christ. Elle trouve son expression visible dans les églises locales. Jésus-Christ en est le chef. Il la conduit et l'enseigne au travers des ministères bibliques d'apôtres, de prophètes, d'évangélistes, de pasteurs, de docteurs, d'anciens et de diacres, dans le respect du sacerdoce universel des croyants. Elle est apostolique parce qu'elle se fonde sur l'enseignement des apôtres révélé par les Ecritures. Elle est missionnaire parce que le mandat lui a été confié d'annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ et de faire des disciples. Elle n'a pas remplacé Israël et l'élection de Dieu pour ce dernier demeure. Elle s'implique spirituellement et humainement dans la société.

Le monde spirituel est une réalité de la création qui se manifeste dans le monde visible. Créées par Dieu, les armées célestes, formées d'anges, sont au service de Dieu pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut. Un ange s'est révolté contre Dieu devenant son adversaire et celui des hommes. C'est le diable ou satan. Il a entraîné à sa suite une partie des créatures célestes appelées démons. Jésus-Christ est paru afin de détruire les oeuvres du diable. Revêtu de l'autorité du Seigneur, le croyant peut résister au diable et chasser les démons.

Notre espérance se fonde sur la réalisation du plan de salut de Dieu révélé dans la Bible, soit: l'enlèvement de l'Eglise, la grande tribulation, le retour de Christ et l'établissement d'un règne de mille ans, le jugement dernier, l'établissement d'une nouvelle terre et de nouveaux cieux avec pour les hommes régénérés un éternel et parfait bonheur dans la présence immédiate de Dieu. Ceux qui auront rejeté l'offre de salut en Jésus-Christ demeureront dans un état permanent, conscient et définitif d'éloignement de Dieu.


L'Eglise Apostolique: L'Eglise Apostolique Armenienne

 Plus de 94% de la population armenienne appartient a l'Eglise Apostolique Armenienne, independante des autres eglises chretiennes.

Sa tete le Catholicos, qui reside a Echmiadzin, pres d'Erevan, capitale de l'Armenie.. C'est vers le milieu du 1er siecle que deux apotres de Jesus, Saint Thaddeus (St JudeSaint Thaddeus (St Jude, ""celui qui n'est pas l'Iscariote") et Saint Barthelemy, introduisenBarthelemy, introduisent le Christianisme en Armenie (d'ou le nom d'Apostolique - - qui vient des apotres). Les persecutions repetees auraient pu avoir raison de la croissance rapide de la nouvelle religion, mais le Christianisme est religion d'Etat en 301 apres J.C., ce qui fait de la premiere nation au monde a adopter le christianisme comme religion d'Etat.

L'adoption du christianisme comme religion d'Etat est en grande partie due aux efforts de Saint Graux efforts de Saint Gregoire l'Illuminateur. Issu de la noblesse, il convertit le Roi d'Armenie Tiridates, entrainant la conversion rapide et massive de la populatiomassive de la population. En 303 apres J.C., Saint Gregoire construisit une cathedrale dans la ville de Vagharshapat, la nommant Echmiadzin. En 451,la bataille d'Avarair contre la Perse Sassanide, pour la liberte de conscience.

Autonome par rapport ö Cesaree des 374, l'eglise d'Armenie ne se separa de la Grande eglise au Ve siecle, en rejoignant l'opposition au concile de Chalcedoine (451). Opposition portant essentiellement sur la dualite de la nature du Christ (divine et terrestre).

Bien que l'eglise Armenienne Apostolique soit souvent identifiee aux Eglises Orientales Orthodoxes de l'Europe de l'Est (la Russie et la Georgie), l'Eglise armenienne est juridiquement et theologiquement independante depuis le debut de Moyen Age. Comme Eglise nationale, elle a joue un rªoe essentiel dans le maintien de la culture armenienne, par la conservation et la diffusion des traditions ecrites et comme un des centres culturels pour la diaspora.

Durant les longues periodes pendant lesquelles les armeniens etaient sous des tutelles etrangeres, l'Eglise jouait un important role spirituel et politique. L'Empire Ottoman reconnaissait les patriarches de Constantinople comme chefs de la communaute armenienne et l'Empire Russe traitait avec le Catholicos, chef nominal de l'Äglise Armenienne Apostolique..

La pression sovietique a mis a mal l'activite spirituelle en Armenie, et le Catholicos dut quitter le pays. Cependant depuis la chute de l'URSS, l'Armenie connait un vigoureux regain spirituel et l'Eglise Apostolique Armenienne a retrouve son role traditionnel de "foi nationale" desArmeniens.

Aujourd'hui, Etchmiadzin est le siege spirituel de 7 millions d'armeniens vivant en Armenie ou dans la diaspora. L'Eglise Armenienne Apostolique est dirigee par Karekine II, Catholicos supreme de tous les armeniens.


1010_chretiens..html

  
index.html

Autres sites:

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde