Interpellations


 

 

 

3111 définitions, questions :E. Savajol

3112 Eglise lève-toi ! E. Savajol

3113 ne fais-tu pas barrage à l'Esprit Saint ? André Spurgeon

3114 les indulgences!: E. Savajol

3115 au cardinal Ratzinger... E. Savajol

3116 les églises n'ont-elles pas parfois un comportement de secte? E savajol

3117 aux clercs G. Siguier

3118 du gouvernement dans l'église : J.F. Doran

3119_legaut.html extraits

3120 trahison des clercs : G. Siguier

3121 l'oecuménisme est dépassé !: G. Siguier

3122 aux pasteurs protestants: G.Siguier

3123 à mon curé : G. Siguier

3124 marie mère de Jésus Christ dans les jours de sa chair. E. Savajol.

3125 évangéliser l'église !

3126 Mariage indissolubilite, nullite Ed.Savajol

3127 Credos !

3130 dogme_edmond.htm Ed .Svajol

3131 dogmes-siguier.htm G. Siguier

3132 transsubstantiation.htm G. Siguier

3133 misères cathos:pouvoirs

3134-repas diviseur

3135 chretiens libres

3136-acosta -reformes

3137 -derive vers la religion

3138-pain-eucharistie.htmClaire-Marie

3139_oser-transgresser

3140-geffre-claude

3141-dupuis-jacques

3142-sobrino-jon

3144-comblin-jose.htm  Eglise et Pouvoir

3145- kung-aux-eveques

/3146-dirigeants-myre.htm

3147-vaticanII-comblin.htm

3150-lefebvre-au-pape


Un jour, cela me semble urgent, en France au moins, il faudra bien que les Eglises, en particulier l'Eglise Catholique Romaine, prenne conscience  de la nécéssité absolue de revenir aux bases que nous ont laissées dans le Nouveau Testament les premiers chrétiens.

* André Myre jésuite, bibliste, montre bien clairement les trois fonctions principales qui étaient vécues: envoyés, prophètes, enseignants.Voir:
les dirigeants dans les premières communautés chrétiennes
*
* Joseph Moingt , jésuite, théologien dans son livre"Croire Quand même"  (page254)

décrit ..."l’Église à venir ................. deux sortes de formes sociétales :
l’une qui serait beaucoup plus libre, beaucoup plus axée sur l'Évangile, plus autonome,

et l’autre qui serait plus ritualiste, plus ins­tituée.

C’est un peu comme cela que je verrais le renou­veau de l’Église : le maintien d’une hiérarchie et d’un sacerdoce ministériel — ou ministère presbytéral, peu importe -

parallèlement à des groupes, des communau­tés de chrétiens indépendantes, quoique contrôlées, agréées, reconnues par l’évêque, mais se gérant elles- mêmes et se nourrissant avant tout d’Évangile ; faisant aussi quelques célébrations, oui, cela serait à voir, mais on pourrait concevoir des célébrations eucharistiques privées, « domestiques » — comme il y en avait aux pre­miers siècles —, qui seraient différentes de celles qui se feraient dans une église et dont les ministres seraient des prêtres consacrés.
C’est une chose à envisager... Ce sont des points que je propose non comme des solutions arrêtées, mais pour qu’on y réfléchisse, car il ne faut rien exclure au point de départ si on veut faire démarrer des choses.

*

* Soeur Claire Marie Jeannotat Lausane dans son blog invite elle aussi à revenir aux bases oubliées:

"Le pain: eucharistie familiale
Quand je vois des gens à l’église le dimanche, je me demande parfois quelle continuité il y a, depuis ce soir-là où Yeshua mangeait avec ses amis, en leur disant de faire de même en pensant à lui d'une part, et ces spectaculaires liturgies dominicales d'autre part. Des recherches historiques ont sans doute été faites sur cette « continuité », mais ce qui m’interpelle, c' est : Cela veut dire quoi, le « curé dit la messe » « les pratiquants assistent à la messe », et « deux trois quatre curés concélèbrent » ???
C’est quoi, l'origine et l’essentiel de cette « continuité » ? Il me semble qu’il s’agit avant tout de partage du pain entre ceux qui ont faim. Faim de nourriture, faim de dignité humaine."


 

index.html

 AUTRES SITES

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde
Religions